Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Fouilles de Châteaumeillant, été 2018Fouilles de Châteaumeillant, été 2018

A Châteaumeillant (Cher), depuis le 4 juin 2018, une équipe composée d'étudiants de l'université de Bordeaux Montaigne fouille le rempart qui protégeait l'oppidum gaulois.

[ Lire la suite ]
Fouilles Châteaumeillant, été 2018
reportage de France 3 Centre Val de Loire, juillet 2018
Objets de parure, gravures et outils en pierre et en os découverts dans des sites du Middle Stone Age d’Afrique du Nord et du Sud. Crâne de Jebel Irhoud 1  (Maroc, ~ 300 000 ans) en bas à gauche et de Qafzeh 9 (~ 95 000 ans) en bas à droite.Et s'il y avait plusieurs Eve africaines ?

Dans un article publié cette semaine dans Trends in Ecology and Evolution, un groupe de chercheurs dont fait partie notre collègue Francesco d’Errico (UMR PACEA), reconsidère l'origine de l'homme moderne.  

[ Lire la suite ]
Exposition Habiter en Aquitaine dans l'Antiquité, du 3 juillet au 21 décembre 2018, Archéopôle d'Aquitaine 02/07 - 21/12Exposition Habiter en Aquitaine dans l'Antiquité, du 3 juillet au 21 décembre 2018, Archéopôle d'Aquitaine

Exposition à voir à partir du 3 juillet 2018 à l'Archéopôle d'Aquitaine : Habiter en Aquitaine dans l'Antiquité - de la Tène finale à l'Antiquité tardive.  Cette exposition itinérante présente les résultats d’un projet de recherche pluridisciplinaire, consacré à l’habitat en Aquitaine méridionale (entre Garonne et Pyrénées) dans l'Antiquité. Porté par Catherine Petit-Aupert de l'Institut AUSONIUS (Université Bordeaux Montaigne-CNRS), le programme a fédéré ...

[ Lire la suite ]
Du nouveau sur l'invention de l'arcDu nouveau sur l'invention de l'arc

L’apparition de l’arc est une question très débattue. Le plus ancien arc connu date d'il y a 12 000 ans mais certains microlithes (petits silex taillés) découverts dans des sites d'Afrique du Sud, datés entre 66 000 et 59 000 ans, portent des traces de mastic ainsi que des microfractures qui ont fait penser à certains chercheurs que des arcs auraient pu être utilisés en Afrique Australe déjà à cette époque.

[ Lire la suite ]
Cortex gravé découvert à Kiik-Koba (Crimée) et relevé des traits gravésQuelle interprétation pour les gravures néandertaliennes ?

L'interprétation des motifs abstraits gravés par les néandertaliens sur la surface de blocs ou d'éclats de silex est controversée : témoins d'une pensée symbolique pour certains, simples accidents ou gribouillis sans importance pour d'autres. Des chercheurs du LabEx Sciences Archéologiques de Bordeaux (Ana Majkic et Francesco d'Errico, UMR PACEA) se sont penchés sur la question...

[ Lire la suite ]


HAUT