Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Quels mécanismes à l’origine des cultures modernes ?

Chronologie de l'émergence d'innovations culturelles dans différentes régions de la planète  au cours des derniers 800 000 ans (d'après Colagé et d'Errico, 2018)Chronologie de l'émergence d'innovations culturelles dans différentes régions de la planète au cours des derniers 800 000 ans (d'après Colagé et d'Errico, 2018)

L'objectif principal du programme de recherche LaScArBx était de comprendre les "processus et formes d’appropriation de l’espace sur le temps long" en mettant en synergie des recherches sur les peuplements, les innovations techniques et les processus qui ont permis à la pensée symbolique de s'approprier le monde et imprégner profondément les cultures humaines.

Si de nombreux projets de recherches ont abordé ces thématiques à l’échelle d'une période ou d'une région, rares ont été ceux qui se sont penchés sur les mécanismes d’émergence des cultures complexes. Ce défi vient d'être relevé par Francesco d'Errico, Directeur de recherche CNRS au sein de l’UMR PACEA...


Francesco d'Errico, Directeur de recherche CNRS au sein de l’UMR PACEA, synthétise son point de vue sur cette vaste question dans deux articles publiés dans les revues Topics in Cognitive Science et Biological Theory.

Ces deux publications, qui sont le fruit d'une collaboration avec le philosophe et cognitiviste italien Ivan Colagé, proposent une vision nouvelle et quelque peu hérétique de l'évolution culturelle de notre lignée.

Dans ces publications, les deux chercheurs révisent la chronologie de l’émergence d'innovations culturelles majeures dans plusieurs régions de la planète (cf. illustration) et constatent qu’elle ne peut pas être expliquée par l’émergence de notre espèce. Sans nier le rôle de l'évolution dans le processus qui a façonné notre lignée, ils proposent l’hypothèse selon laquelle deux mécanismes, appelés cultural exaptation et cultural neural reuse, associés à des modes de transmission culturelle adaptés et de plus en plus diversifiés, seraient à l’origine de l’émergence, du maintien et, dans certains cas, de la perte d’innovations culturelles.

Les deux chercheurs avancent en effet l’idée selon laquelle les innovations culturelles se développent en détournant la fonction d’innovations précédemment acquises (cultural exaptation) et ont eu des effets directs et vérifiables sur les substrats neuronaux des populations qui les ont adoptées (cultural neural reuse).

A la lumière des données disponibles, il semble raisonnable d’inclure dans ces populations des homininés archaïques comme les néanderthaliens, qui avaient été pendant longtemps exclus de ce lot.

L'émergence des innovations qui nous ont permis, pour paraphraser l'objectif du LaScArBx, de nous "approprier l'espace" serait donc à rechercher "sur le temps long" au sein de l'évolution de notre genre ou de notre lignée, plutôt que de notre espèce.


En savoir plus 
:

- Culture: The Driving Force of Human Cognition, Ivan Colagè, Francesco d'Errico, Topics in Cognitive Science, 22 July 2018 https://doi.org/10.1111/tops.12372

- Cultural Exaptation and Cultural Neural Reuse: A Mechanism for the Emergence of Modern Culture and Behavior, Francesco d'Errico, Ivan Colagè, Biol. Theory, 12 septembre 2018, https://doi.org/10.1007/s13752-018-0306-x

Télécharger la figureChronologie de l'émergence d'innovations culturelles dans différentes régions de la planète au cours des derniers 800 000 ans (d'après Colagé et d'Errico, 2018)

Figure dans les rubriques
2018
Publications


HAUT