Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Albâtres

Polychromie des albâtres de Saint-Michel (Bordeaux)

projet porté par : Markus SCHLICHT

durée : 10 mois 

financement : 29 900 €

partenaires : IRAMAT-CRP2A (UMR 5060) - LP2N (Institut dOptique dAquitaine, IOGS)

mots clés : polychromie ; Moyen Âge ; albâtre ; restitution ; pigments ; analyses physico-chimiques ; archéologie expérimentale ; histoire de l’art


Résumé

1-Contexte : Le projet « Polychromie des albâtres de Saint-Michel » complète et parachève le projet LabEx « Albâtres. Polychromie, pigments, perception » (2018-2020). Son but est de comprendre, dans le domaine de la sculpture d’albâtre de la fin du Moyen Âge produite en Angleterre, les techniques de peinture, les matériaux utilisés, ainsi que les raisons esthétiques et symboliques ayant guidé les artistes dans la sélection et la distribution des couleurs.

Pour répondre à ces différentes interrogations, une équipe transdisciplinaire a été constituée. Les différents objectifs scientifiques que s’est fixé le projet, qui court encore jusqu’en février 2020, ont d’ores et déjà été atteints, ou le seront pour les derniers dans les mois à venir.

2-La nécessité du projet de consolidation : Jusqu’à présent inaccessible, l’une des oeuvres phares du corpus des albâtres anglais conservés sur le territoire néo-aquitain, à savoir le retable de Saint-Michel de Bordeaux, n’a pas pu être étudiée dans le cadre du projet « Albâtres ». Grâce à un concours de circonstances, ces neuf panneaux à la polychromie particulièrement bien conservée sont exceptionnellement accessibles à l’étude en septembre 2019. Les données engrangées à ce moment seront exploitées durant le projet « Albâtres de Saint-Michel ».

3-Objectifs : S’appuyant sur l’expérience acquise et la méthodologie désormais validée et bien rodée, l’objectif du projet est, en ce qui concerne l’étude des albâtres, de déterminer les techniques de peinture et les codes esthétiques des peintres ayant réalisé les panneaux du retable de Saint-Michel de Bordeaux. Les résultats seront présentés dans deux articles scientifiques. Le projet prévoit également un important volet de valorisation, y compris pour le « grand public ». Il inclut notamment la conception et la réalisation, en collaboration avec nos partenaires, d’une exposition itinérante – vidéo, kakémonos, échantillons et restitutions polychromes - présentant la démarche scientifique ainsi que les résultats obtenus.

Figure dans les rubriques
AAP8 RECHERCHE - PROJETS RETENUS


HAUT