Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

La maîtrise de l'ombre et de la lumière au Néolithique : le cas du Dolmen de Dombate, Espagne

Le Dolmen de Dombate en Galice. État du monument lors des travaux de fouille de M. Lestón Gómez en 2009 (cliché E. López-Romero).Le Dolmen de Dombate en Galice. État du monument lors des travaux de fouille de M. Lestón Gómez en 2009 (cliché E. López-Romero).

Dans le cadre des récents travaux sur la signification spatiale et sur l'implantation territoriale des monuments mégalithiques de l'Europe atlantique, un récent article co-écrit par notre collègue Elias Lopez-Romero (chaire LabEx) paru dans Cambridge Archaeological Journal présente les résultats des recherches menée sur le Dolmen de Dombate, dans le nord-ouest de l'Espagne.

Ces recherches ont mis en évidence une manifestation physique inhabituelle de la lumière solaire, qui interagit avec la dalle du fond de la chambre funéraire. Le phénomène de lumière et d'ombre se produit au lever du soleil pendant la période du solstice d'hiver.

Dans cet article, on discute des particularités de ce phénomène, qui semble avoir dicté la manière dont les décors peints ont été localisés et appliqués au sein du monument. Ce constat pourrait avoir des implications pour l'étude de la dimension symbolique d'autres architectures similaires en Europe atlantique.


Référence

González-García, A., Vilas-Estévez, B., López-Romero, E., & Mañana-Borrazás, P. (n.d.). Domesticating Light and Shadows in the Neolithic: The Dombate Passage Grave (A Coruña, Spain). Cambridge Archaeological Journal, 1-17 (6 décembre 2018)

doi:10.1017/S0959774318000562

Figure dans les rubriques
Publications 2018


HAUT