Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Les plus anciennes traces d'occupation humaine aux Cyclades (Naxos)

artefacts prélevés sur le siteartefacts prélevés sur le site
J. Lau et N. Thompson

Une équipe internationale composée de chercheurs du LaScArBx, Christelle Lahaye, Guillaume Guérin et Ninon Taffin, ainsi que de diverses institutions nord-américaines, grecques et serbes, vient de publier dans la Revue Sciences Advances, les plus anciennes traces d'occupations humaines sur les îles grecques des Cyclades.

Les datations issues du site de Stelida sur Naxos mettent en évidence la présence humaine sur l'île il y a plus de 200.000 ans, lorsque le niveau de la mer permettait le passage de l'Anatolie à l'Europe par les Cyclades.

La présence humaine sur l'île est également attestée entre 40.000 et 30.000 ans ; elle pourrait être liée à l'arrivée de l'Homme moderne en Europe. L'arrivée sur l'île n'a pu se faire que par cabotage car le niveau de la mer était plus élevé à cette période.

Figure dans les rubriques
Publications
2019


HAUT