Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Ces néandertaliens qui cherchaient du noir, Journal of Anthropological Archaeology, janvier 2018

Analyse par PIXE de fragments de roches riches en oxydes de manganèse découverts dans des sites moustériens de la DordogneAnalyse par PIXE de fragments de roches riches en oxydes de manganèse découverts dans des sites moustériens de la Dordogne

Des centaines de fragments de roches noires ont été trouvés sur des sites archéologiques fréquentés par les néandertaliens. Ces fragments portent des facettes d'abrasion indiquant que les néandertaliens les ont frottés contre une roche plus dure pour produire de la poudre noire.

Les opinions divergent quant à l'utilisation de ces poudres : peintures corporelles, camouflage pour la chasse, produit pour faire du feu ? 

Des chercheurs du Laboratoire Sciences Archéologiques de Bordeaux (Africa Pitarch Martí et Francesco d'Errico, UMR PACEA) viennent d'établir par PIXE la composition élémentaire des fragments récupérés sur cinq sites archéologiques et huit sources géologiques de la Dordogne et du Lot.

Les résultats, publiés récemment dans Journal of Anthropological Archaeology, indiquent que les néandertaliens ont systématiquement recherché des roches à très forte teneur en manganèse et les ont prélevées au sein de différents affleurements géologiques. L’analyse EDXRF d’un nombre plus important d’échantillons géologiques et archéologiques devrait permettre de préciser ces résultats.

Cette étude a été menée dans le cadre du projet "The earliest use of pigment in South West France" porté par Francesco d'Errico (2015-2017), financé par le LaScArBx (AAP5). 

Ref. Article

Seeking black. Geochemical characterization by PIXE of Palaeolithic manganese-rich lumps and their potential sources. Africa Pitarch Marti, Francesco d'Errico, Journal of Anthropological Archaeology, janvier 2018. 

Figure dans les rubriques
Publications
2018


HAUT