Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Laetitia Borau reçoit le 2ème prix Clio pour la recherche archéologique

Laetitia Borau, chercheur au sein du laboratoire AUSONIUS (Université Bordeaux Montaigne-CNRS)Laetitia Borau, chercheur au sein du laboratoire AUSONIUS (Université Bordeaux Montaigne-CNRS)

Spécialiste des structures hydrauliques à l’époque romaine, Laetitia Borau (chercheur CNRS au sein du laboratoire AUSONIUS) dirige depuis 2017 une mission archéologique française sur le site espagnol de Baelo Claudia en Andalousie. Dans ce cadre, elle étudie l’ensemble du réseau d’eau qui alimentait la ville romaine (IIes. av. J.-C. – VIIes. apr. J.-C.), réseau qui n’avait jusque là jamais été étudié de manière exhaustive et interdisciplinaire.

La mission s’appuie sur une équipe aux compétences diversifiées : des archéologues français et espagnols (C. Trémeaud, Y. Bière, C. Gandini, C. Mège, I. García Jiménez, M. L. Millán Salgado) ainsi que des ingénieurs du LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux, spécialistes du mobilier archéologique (M. Bernier), de la cartographie/SIG (C. Coutelier), de la photogrammétrie et modélisation 3D (F. Comte), une archéomètre de l’IRAMAT-CRP2A spécialiste des datations OSL (P. Urbanová), et plus ponctuellement, un ichtyologue (B. Ephrem), des spécialistes des études parasitologiques (K. Roche) et sismologiques (K. Klaus Reicherter, professeur à l'université d'Aix-la-Chapelle).

Le volet scientifique est soutenu par la Casa de Velázquez, le laboratoire de recherche AUSONIUS (université Bordeaux Montaigne-CNRS) et le Conjunto arqueologico de Baelo Claudia. En complément, le volet formation et valorisation est financé et mené en collaboration avec les laboratoires de recherche AUSONIUS et IRAMAT-CRP2A de l’université Bordeaux Montaigne-CNRS et le LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux (depuis 2017 en particulier, mise en place d’un atelier international d’archéologie in situ) et une nouvelle collaboration est en cours avec le département de cinéma de l’université Bordeaux Montaigne pour la réalisation d’un documentaire.

Ainsi, chaque année, le prix Clio récompense quatre missions archéologiques. L’obtention du 2e prix va notamment permettre à Laetitia Borau d’affiner la chronologie du réseau hydraulique en finançant des datations au Carbone 14 de charbons inclus dans les sédiments et les mortiers.

Le prix Clio pour la recherche archéologique, fondé en 1997, vise à encourager la recherche archéologique française à l’étranger. Il est décerné chaque année par un jury d’universitaires indépendants. Laetitia Borau prend ainsi la suite des professeurs Francis Tassaux, (AUSONIUS, 2002), Jacques des Courtils (AUSONIUS, 2003) ou encore de la directrice de recherche Dominique Castex (PACEA, 2010).

Le prix d’une valeur de 3000 euros sera remis à Laetitia Borau le 11 mars prochain à Paris au cours d’une cérémonie officielle.

En savoir plus, voir le dossier complet

En savoir plus, lire le portrait de Laetita Borau sur notre site

Fig. 1 : Vue du forum de Baelo Claudia (© L. Borau)

Fig. 2 : Fouille de l’aqueduc de Punta Paloma (© L. Borau)

Fig. 3 : Photogrammétrie de l’aqueduc de Punta Paloma (© F. Comte)

Article rédigé par Catherine de Noter (LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux) avec la collaboration de Laetitia Borau (CNRS, laboratoire AUSONIUS)

Figure dans les rubriques
2020


HAUT