Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Découverte en Chine d’outils en os vieux de 115000 ans, Plos One, mars 2018

à gauche : fouilles et visite du site de Lingjing en 2016 par les co-auteurs de l’article (de gauche à droite : L. Zhanyang, F. d’Errico, L. Hao, L. Doyon) - à droite, deux des sept retouchoirs en os décrits dans l’étudeà gauche : fouilles et visite du site de Lingjing en 2016 par les co-auteurs de l’article (de gauche à droite : L. Zhanyang, F. d’Errico, L. Hao, L. Doyon) - à droite, deux des sept retouchoirs en os décrits dans l’étude

Les plus anciens outils en os découverts en Chine ne datent pas de 35 000 ans mais de 115 000 ans ! C'est ce qu'affirme une équipe de recherche internationale (dont des chercheurs de PACEA-LaScArBx) qui viennent de publier leur découverte dans PLOS ONE. 

Les plus anciens outils en os découverts en Chine remontaient jusqu’à présent à 35 000 ans et consistaient essentiellement en des pointes de sagaie. Des recherches menées en collaboration entre des chercheurs du LaScArBx (Luc Doyon et Francesco d’Errico de l’UMR PACEA) et des chercheurs chinois de l’Institute for Vertebrate Paleontology and Paleoanthropology (Henan Provincial Institute for Cultural Relics and Archaeology) et de l’Institute of Cultural Heritage de l’Université de Shandong, viennent d’identifier des outils en os bien plus anciens mis au jour sur le site de Lingjing, (Xuchang, Henan).

Il s’agit de six fragments d’os long et un bois de cervidé utilisés pour tailler et retoucher des outils en pierre. Les industries chinoises en pierre taillée datées entre 300 000 et 25 000 ans sont considérées comme peu élaborées par comparaison à celles du reste de l’Eurasie. La découverte de retouchoirs en os met en avant un caractère original des comportements techniques des homininés archaïques qui vivaient en Asie de l’Est il y a 115 000 ans.


Référence de l'article
 : Doyon L., Li Z., Hao L., d’Errico F., 2018. « Discovery of circa 115,000-year-old bone retouchers at Lingjing, Henan, China », PLOS ONE (DOI: 10.1371/journal.pone.0194318) : lire l'article 


Renseignements, contacts
: Luc Doyon - luc.doyon@u-bordeaux.fr - Téléphone : +33(6)58228860

Figure dans les rubriques
2018
Publications


HAUT