Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Atelier thématique dans le cadre du projet ERC PATRIMONIAL : La lex Hadriana de rudibus agris et les domaines impériaux de la vallée du Bagradas (Africa proconsulaire), 15-16 octobre 2018

 15/10 - 16/10Atelier thématique dans le cadre du projet ERC PATRIMONIAL : La lex Hadriana de rudibus agris et les domaines impériaux de la vallée du Bagradas (Africa proconsulaire), 15-16 octobre 2018

Le projet PATRIMONIVM, financé par l’ERC pour la période 2017-2022, se propose de réaliser la première étude globale et multidisciplinaire du rôle politique, social et économique des propriétés des empereurs romains de Octavien/Auguste à Dioclétien (44 av. – 284 ap. J.-C.) à partir d’une base documentaire complète pour la totalité du monde romain.

Dans le cadre du projet, un cycle de six ateliers thématiques abordera les enjeux méthodologiques et les problématiques liées aux principales sources documentaires du patrimonium Caesaris. Le troisième atelier aura lieu à l’Université Bordeaux Montaigne le 15-16 octobre 2018 et sera consacré aux grands domaines fonciers du prince dans la province d’Afrique, mais pas seulement. Une table ronde sera organisé autour d’une inscription récemment découverte et contenant un important texte juridique lié à la mise en valeur des propriétés impériales : la lex Hadriana de rudibus agris. Des experts internationaux, dont la maîtrise de la documentation est reconnue, prendront la parole dans un débat qui, nous espérons, pourra renouveler notre regard sur ces questions anciennes.

Les 15 et 16 octobre 2018

Maison de la recherche - Salle des thèses - Université Bordeaux Montaigne


Atelier thématique :  La lex Hadriana de rudibus agris et les domaines impériaux de la vallée du Bagradas (Africa proconsularis)

Voir le programme

Le projet PATRIMONIVM ERC-StG 716375 envisage la mise en place d’une grande base documentaire en ligne regroupant toutes les sources épigraphiques et papyrologiques pertinentes et les témoignages littéraires ; les données documentaires seront géolocalisées et mises en relation avec d’autres tableaux consacrés respectivement aux personnes liées aux propriétés (administrateurs, paysans etc.), à la géographie historique des régions patrimoniales et aux références bibliographiques. Ce cadre sera complété par un aperçu des sources archéologiques pertinentes pour chaque région. La base de données mettra en œuvre de nombreux standards XML, notamment EpiDoc pour la visualisation des textes et Snap pour le traitement des données prosopographiques, afin de garantir un excellent niveau d’interopérabilité avec d’autres bases de données numériques.

Pour en savoir plus sur le projet : http://patrimonium.huma-num.fr

Figure dans les rubriques
2018


HAUT