Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

REF2TROP

REF2TROP : Consolidation de référentiels taphonomiques et environnementaux en milieu tropical

projet porté par : David COCHARD, PACEA

durée : 10 mois 

financement : 9950 €

partenaires : - 

mots clés : archéologie environnementale, subsistance, taphonomie, référentiel actualiste, approche multiproxy, alimentation, biogéochimie isotopique, micro-usure dentaire, mollusques terrestres, rat noir.


Résumé
:

L’arc caribéen est l’un des hotspots de la biodiversité mondiale. Les enjeux de l’archéologie environnementale dans cette zone géographique sont, par conséquent, majeurs car cette discipline apporte une profondeur temporelle à la compréhension des écosystèmes actuels. Par ailleurs, elle permet de documenter l’impact des sociétés humaines dans une dynamique paysagère ayant pour corollaire l’évolution de la structure de la biocénose qui conduit, parfois, à l’extinction d’espèces indigènes.

Pour mettre en oeuvre cette archéologie environnementale, la constitution de référentiels actualisées est essentielle. Depuis bientôt dix ans, nous oeuvrons, au fil des différents projets européens et nationaux qui ont porté cette recherche, à l’établissement de ces référentiels en contexte néotropical. Notre demande vise à consolider et publier deux d’entre-deux.

Le premier référentiel est du ressort de la taphonomie. Il s’agit de finaliser l’analyse de plusieurs accumulations naturelles (prédation et mortalité attritionnelle) de mollusques terrestres collectées dans les Petites Antilles et d’utiliser les données acquises pour cerner l’origine de la malacofaune dans deux assemblages archéologiques précolombiens (Cadet 3 et Dizac).

Le second projet vise à établir un référentiel multi-proxy sur l’éco-éthologie (alimentation et habitat) des rongeurs caribéens, dans l’optique de mieux comprendre l’origine de la disparition du Rat Pilori, un complexe d’espèces massivement consommé par les amérindiens et actuellement disparu. Ce travail s’appuie sur une collection de 170 rats noirs capturés dans différents milieux et saisons en Guadeloupe. Il s’agira de mesurer le rapport isotopique de l’oxygène et de l’azote contenu dans le collagène de la dentine puis à confronter les résultats obtenus avec ceux déjà acquis (micro-usures dentaires et mesures isotopiques de l’émail) afin de mieux comprendre la spécificité et la complémentarité de chaque registre.

Figure dans les rubriques
AAP8 RECHERCHE - PROJETS RETENUS


HAUT