Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

MORE PASTIS

MORE PASTIS : MOdélisation des REssources, des PASteurs, des Itinéraires et des Sites du Néolithique au Bronze Ancien en Iran et dans le Caucase

projet porté par : François-Xavier LE BOURDONNEC, IRAMAT-CRP2A

durée : 12 mois 

financement : 22 365 €

partenaires : Archéorient UMR 5133 - University of New England

mots clés : modélisation, cartographie, transhumance, milieux montagnards, ressources naturelles


Résumé

Les travaux effectués dans le cadre du programme PAST-OBS (2016-2018) sont partis de l'hypothèse selon laquelle les pasteurs nomades avaient joué un rôle central dans la diffusion des matières premières nécessaires aux économies préhistoriques du Moyen-Orient et du Caucase (obsidienne, cuivre). Nous avons donc cherché à recenser le plus grand nombre possible de campements mobiles dans les montagnes du Nakhchivan, zone frontière située à l'interface du Caucase et du Moyen-Orient, afin de collecter des outils en obsidienne et déterminer les sources d'approvisionnement préférées de ces groupes mobiles. Nous avons ensuite comparé ces résultats avec l'approvisionnement en obsidienne des grands sites sédentaires de plaine du Nakhchivan et d'Iran du Nord-Ouest, et enfin, nous avons comparé les cheminements de l'obsidienne dans cette macrorégion avec les territoires parcourus par les troupeaux entre le Néolithique et l'âge du Bronze (notamment grâce à l'analyse isotopique des dents de caprinés) et avec l'évolution des structures de peuplement régionales sur la longue durée.

Les premiers résultats obtenus suggèrent l'existence de mécanismes de circulations et d'échanges plus complexes que ce que nous avions imaginé initialement : il apparait en effet que la mobilité verticale (transhumances), donc l'utilisation saisonnière des alpages, était inconnue du Sud Caucase au cours du Néolithique, tandis que deux formes de mobilités (horizontale et verticale) sont attestées dans le Bassin de l'Araxe au Chalcolithique.

L'objectif du projet MORE PASTIS sera donc de modéliser les données existantes afin de comprendre les relations entre structures de peuplement, sources d'approvisionnement en obsidienne, stratégies de subsistance et localisation des sites par rapport aux ressources naturelles, notamment par rapport aux gisements cuprifères. Quelques analyses géochimiques et isotopiques (plomb) complémentaires portant sur des artefacts en cuivre entreposés dans les musées du Nakhchivan et de Bakou seront également nécessaires.

Figure dans les rubriques
AAP8 RECHERCHE - PROJETS RETENUS


HAUT