Français English
LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux 

Lancement de la cellule de transfert de technologie PACEA-Transfert

Lancement de la cellule de transfert de technologie PACEA-Transfert

La cellule de transfert de technologie rattachée au laboratoire PACEA est officiellement lancée depuis février 2015.


PACEA-Transfert ainsi que le procédé Vircopal® sur lequel elle repose ont bénéficié du soutien financier de la Région Aquitaine (CP du 07/07/14, délibération n° 74386) et de la Société d’Accélération de Transfert de Technologie, AST (Aquitaine Science Transfert).



De l’acquisition tomodensitométrique d’une mandibule

à son impression 3D (copyright Vircopal®)


L’objectif de la cellule PACEA-Transfert est de développer une activité de prestation et de service pour l’impression 3D de reproductions de pièces ostéologiques ou archéologiques. Elle s’appuie sur la chaîne opératoire brevetée Vircopal® : Virtual collection of paleo-specimen (www.vircopal.fr), un procédé de qualité de numérisation, de traitement et d’impression 3D à haute résolution.

  • Acquisition tomodensitométrique de pièces osseuses par CT scan ou microCT scan 
  • Segmentation de l’image scan 
  • Traitement de l’image par le procédé HMH du logiciel 3D TIVMI® (Treatment and Increased Vision for Medical Imaging)
  • Reconstruction de la surface (Surface extraction)
  • Impression 3D           


PACEA-Transfert propose :

  • un service d’impression à la demande réalisé à partir des pièces originales ou de données numérisées ;
  • un service d’expertise et d’analyse 3D (mesures, réalisations de coupes, …) ;
  • des kits pédagogiques qui présentent certaines pathologies (rachitisme, syphilis, tuberculose et maladie de Paget) sur des vestiges archéologiques.

Les domaines d’applications sont potentiellement nombreux :

  • La recherche et la formation : principalement en Anthropologie biologique, en Médecine, en Archéologie et en Sciences du Patrimoine et de la Conservation,
  • La préservation et la valorisation du patrimoine archéologique mobilier. Le procédé Vircopal® permet la conservation de données numériques de très haute qualité de vestiges archéologiques qu’il est ensuite possible d’imprimer en de nombreuses copies. Les reproductions 3D, manipulables par le public notamment non-voyant, permettent de présenter et d’exposer des copies (à différentes échelles) de pièces très fragiles,
  • Eventuellement le domaine chirurgical avec la création de gabarits et modèles préopératoires pour les interventions reconstructrices.


La cellule de Transfert, rattachée à l’équipe A3P (Anthropologie des populations passées et présentes, dir. D. Castex) du laboratoire PACEA (dir. B. Maureille), est animée par Dany Coutinho Nogueira et gérée administrativement et financièrement par l'ADERA (Association pour le Développement de l'Enseignement et de Recherche auprès des universités, des centres de recherche et des entreprises d'Aquitaine). 



Pour plus d’informations :

Animateur de la cellule : Dany Coutinho Nogueira

PACEA-Transfert

Bât B8, Allée Geoffroy Saint-Hilaire

33615 Pessac

Tel : 05 40 00 37 45

dany.coutinhonogueira@gmail.com






Malette pédagogique présentant des reproductions 3D 
de pièces

osseuses atteintes par la syphilis (copyright B. Dutailly)


Partager sur   

Accès direct

HAUT