LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux 

Accès direct

Des chercheurs de l’Inrap et de Pacea, membres du LASCARBX, publient dans la revue PlosOne le premier témoignage archéologique et anthropologique de la présence musulmane en France durant le premier Moyen Âge

Des chercheurs de l’Inrap et de Pacea, membres du LASCARBX, publient dans la revue PlosOne le premier témoignage archéologique et anthropologique de la présence musulmane en France durant le premier Moyen Âge

Yves Gleize, Fanny Mendisco, Marie-Hélène Pemonge, Christophe Hubert, Alexis Groppi, Bertrand Houix, Marie-France Deguilloux, Jean-Yves Breuil. 2016. Early medieval Muslim graves in France: first archaeological, anthropological and palaeogenomic evidence. PlosOne.

Au début du Moyen Âge, la conquête arabo-islamique a entraîné de profonds changements politiques et culturels dans le monde méditerranéen.

Si la présence musulmane au sein de la péninsule ibérique à l’époque médiévale est aujourd’hui bien documentée grâce aux sources archéologiques et historiques, son expansion en France ne l’a été, jusqu’à présent, qu’à partir de sources textuelles datées du VIIIe siècle. D'où l'importance de l'étude publiée par des chercheurs de l’Inrap et de l’UMR 5199 PACEA, Université de Bordeaux, dans la revue PlosOne : elle porte sur les plus anciennes sépultures musulmanes découvertes en France (Nïmes), qui constituent à ce jour le premier témoignage archéologique et anthropologique de la présence des Sarrasins en France.

Cette publication est en lien avec le projet LabEx CAP-CARAÏBES

En savoir plus, lire l'article dans PlosOne  

Télécharger le communiqué de presse


Dernière mise à jour lundi 23 janvier 2017


HAUT