Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Brice Ephrem, post-doctorant LABEX AUSONIUS

Brice Ephrem, post-doctorant LABEX AUSONIUS

Brice EPHREM a été recruté au 1er janvier 2017 à AUSONIUS pour une durée d’un an, sur un contrat post-doctoral LabEx. Il va travailler sur le projet ALHYEN, Alimentation, hygiène et environnement en Grèce ancienne : approche pluridisciplinaire, dirigé par Alain BOUET, AUSONIUS (projet LabEx, AAP 6, fin 2016-fin 2019).

Parallèlement à sa licence et à sa maîtrise d’archéologie à l’université Bordeaux Montaigne, Brice fouille sur plusieurs chantiers archéologiques en France et à l’étranger. En 2005, il intègre le chantier école de Barzan encadré par Alain BOUET. Dans ce cadre, une étude archéo-ichtyologique lui est confiée.

En 2006, Brice soutient son Master intitulé La pêche sur le littoral atlantique à l’époque romaine : l’exemple du site de Barzan (Charente-Maritime) sous la direction de Francis Tassaux (AUSONIUS) et Myriam Sternberg (CNRS-Université d’Aix en Provence).

Cette formation en archéo-ichtyologie, discipline peu répandue en France, se poursuit durant son doctorat qui permet de renouveler les connaissances dans un domaine peu abordé jusqu’alors.

En 2012, Brice Ephrem soutient sa thèse à l’université Bordeaux Montaigne sur les techniques de pêche dans l’Antiquité : La pêche en Aquitaine à l'époque romaine. Apport de l'étude archéologique et archéo-ichtyologique de quatre sites : Barzan (Charente-Maritime), Bordeaux et Biganos (Gironde), Guéthary (Pyrénées-Atlantiques), thèse réalisée sous la direction de Francis Tassaux et Myriam Sternberg.

De 2012 à 2016, Brice enchaîne plusieurs CDD dans l’archéologie programmée et préventive, en qualité d’archéologue de terrain et de spécialiste, à Villeneuve-sur-Lot, Saintes, Langoiran, L’Isle-Saint-Georges ou encore à Délos (Grèce). Il participe également à plusieurs projets de recherche en France et en Espagne.

Dans le cadre du projet ALHYEN démarré en septembre 2016, Brice va devoir réaliser la 1ère étude archéo-ichtyoloqique du site de Délos en Grèce. Outre le caractère inédit de ces travaux, le point fort de cette étude réside dans la confrontation des résultats ichtyologiques avec une étude parasitologique menée par Kevin Roche (doctorant LabEx AUSONIUS) dans le cadre de sa thèse : Alimentation, hygiène et environnement : bioarchéologie des résidus stercoraux des sites égéens.  

L’objectif de son contrat post-doctoral d’un an est de mener à terme l’étude archéo-ichtyologique de Délos qui sera indispensable pour traiter du thème de la pêche et de la place du poisson dans l’alimentation sur cette île des Cyclades et pour remettre en perspective l’impact de l’homme sur son environnement au cours du temps (pollution, surpêche…).

Dans le cadre de son contrat, Brice travaille dans le laboratoire mobilier archéologique (salle 104) de l’Archéopôle d'Aquitaine où il a entreposé son référentiel d’ossements actuels.

Pêche à Délos

Figure dans les rubriques
Post Doctorants LabEx


HAUT