Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Florent Comte, ingénieur acquisition et modélisation 3D en archéologie

Florent Comte, ingénieur acquisition et modélisation 3D en archéologie

Florent Comte a rejoint l'équipe des ingénieurs experts du LabEx au mois de mars 2016. Rattaché au pôle Humanités numériques d'AUSONIUS, ce spécialiste de l'imagerie 3D appliquée à l'archéologie fait désormais bénéficier les chercheurs du LaScArBx de ses nombreuses compétences. 

Après plusieurs missions en tant qu’agent contractuel à l’université Bordeaux Montaigne, Florent Comte a récemment rejoint l'équipe des ingénieurs experts du LabEx. Il assure le relevé et la représentation en 3D de structures archéologiques, en vue de leur interprétation, modélisation et intégration dans un SIG-3D.

Originaire de Carcassonne,  Florent a fait ses études à l’université du Mirail de Toulouse où il a obtenu un Master en Etudes médiévales. Son goût pour la technique le pousse très vite à s'intéresser à l'acquisition et à la modélisation 3D. En autodidacte, il se forme seul aux différents outils (logiciels, photogrammétrie, laser Artec EVA, etc). Pour se perfectionner et enrichir ses compétences, il effectue en 2012 un stage à la société IMA Solutions à Toulouse, une entreprise reconnue par la profession pour son regard novateur et ses collaborations avec des institutions prestigieuses comme le British Museum, Discovery Channel ou le musée de l’Acropole d’Athènes.

Mais c'est Alexis Gorgues (maître de conférences en archéologie à l'université Bordeaux-Montaigne, AUSONIUS) qui, le premier, propose à Florent de modéliser des espaces de fouille. Florent réalise pour lui avec succès un modèle numérique de terrain 3D du site de St Pons de Thomières, dont la situation pentue rendait la cartographie "classique" difficile : c'est le début d'une collaboration, d'abord ponctuelle puis consolidée, avec le Labex. Florent  continue de participer à des fouilles archéologiques. Cette expérience, jointe à ses compétences de technicien en numérisation, est un réel atout car, familier du langage des archéologues, il se sent plus à même de cerner leurs attentes et de proposer des solutions adaptées à leurs besoins.

 L’imagerie 3D, qui permet d’accéder à une vision plus fine d’objets ou de supports altérés par le temps ou difficilement manipulables, suscite un engouement croissant chez les chercheur. C’est également un outil de valorisation novateur qui permet d'illustrer de multiples façons les résultats de la recherche. Le LabEx a d’ailleurs sollicité Florent lors de l’exposition « Sciences archéologiques : l’avenir du passé », en mai 2015, pour mettre à disposition du public des objets en réalité augmentée sur des bornes tactiles. Des nouveaux jouets qui ont un succès fou auprès de tous, petits et grands! 

                                          

Figure dans les rubriques
Ingénieurs experts LabEx


HAUT