LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux 

Accès direct

Le site archéologique de Jau-Dignac ouvert au public : un bel exemple de valorisation de la recherche

Le site archéologique de Jau-Dignac ouvert au public : un bel exemple de valorisation de la recherche

Le site archéologique de « La Chapelle » à Jau-Dignac et Loirac, dans le Médoc, vient d'être ouvert au public.

Le site de « La Chapelle » à Jau-Dignac et Loirac, a été mis en valeur et ouvert au public le 27 juin dernier. Entre 2001 et 2009, une fouille programmée y a été menée, dirigée par I. Cartron (AUSONIUS) et D. Castex (PACEA). Une surface d’environ 500 m2 a été fouillée, mettant au jour l’ancienne chapelle médiévale Saint-Siméon et les vestiges des occupations successives du site de l’Antiquité à l’époque moderne. Une vingtaine d’apprentis archéologues et anthropologues sont venus y acquérir une formation pratique sous la forme d’un stage professionnel des universités de Bordeaux et de Bordeaux Montaigne. Cette opération archéologique a bénéficié du soutien financier et logistique du Ministère de la Culture, du CNRS (Institut Ausonius UMR 5607 et PACEA UMR 5199), de la commune de Jau-Dignac-et-Loirac, du Conseil Régional d’Aquitaine, de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, ainsi que des associations les "Vieilles Pierres de Queyrac " et l’Association Communale du Site Archéologique de "La Chapelle" (ASAC).

Les vestiges bâtis ont été enfouis et protégés, remplacés par un « fac-similé » présentant les principaux édifices successifs. Cette restitution étonnante, conçue par C. Le Maréchal et financée grâce au concours du Ministère de la Culture (Direction Régionale des Affaires Culturelles), de la Communauté des Communes de la Pointe Médoc, de la commune de Jau-Dignac-et-Loirac et de l’ASAC, est dominée par une passerelle en bois sur laquelle sont disposés des panneaux pédagogiques (réalisés dans le cadre du projet LabEx « Mémoires d’Eglises »)[1].

Le site a également été inscrit dans un circuit de randonnée en Médoc. Une plaquette explicative sur l’histoire du site, réalisée par les éditions Ausonius, sera disponible à l’automne. Il s’agit donc d’un bel exemple de valorisation de la recherche, et de collaborations régionales autour de multiples partenaires, de la fouille à la mise en valeur d’un site historique.


[1] LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux, programme ANR ref. ANR-10-LABX-52


Dernière mise à jour mercredi 20 juillet 2016


HAUT