LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux 

Accès direct

DOSIVOX : International Training Course

Porteur du projet : Norbert MERCIER (IRAMAT-CRP2A)

Partenaires (Comités d’organisation des 3 colloques)  :

- Prof. D. Sanderson (SUERC) : UK LED 2015

- Dr. A. Zink (C2RMF) : LAIS 2015

- Prof. N. Spooner (School of Physical Sciences) : APLED2015

Financement : 8848€

Durée : 1 an

Recrutement prévu : CDD

Ce projet vise à dispenser une formation centrée sur la dosimétrie , et plus précisément sur la modélisation des situations complexes  rencontrées dans le cadre des datations par Luminescence (TL et OSL) et Résonance Paramagnétique Electronique (ESR) et dont les paramètres dosimétriques ne peuvent être calculés autrement que par des méthodes de type Monte-Carlo.

Une telle approche a été développée à l’IRAMAT-CRP2A dans le cadre du doctorat de Loïc Martin (thèse en cours dirigée par Norbert Mercier sur programme CRAquitaine 2012, avec soutenance prévue en décembre 2015), et implémentée dans un logiciel dénommé DosiVox. Ce logiciel a fait l’objet d’un dépôt auprès de l’Agence de Protection des Programmes par Aquitaine Science Transfert et est couvert par une licence de type GNU GPL3. Ce logiciel, mis gratuitement à la disposition de la communauté internationale impliquée dans la mise en oeuvre des méthodes de datation paléodosimétriques (http://www.iramat-crp2a.cnrs.fr/spip/ ), sera à la fois le support et l’objet de la formation  que nous organiserons.

Cette formation sera dispensée 3 fois, chaque fois associée à un colloque international regroupant des chercheurs spécialisés dans les méthodes de datation :

- en juillet 2015 à Glasgow (UK Luminescence and ESR Dating conference),

- en septembre 2015 à Paris (Luminescence in Archaeology – International Symposium)

- et en novembre 2015 à Adélaïde (Australie - Asian Pacific Luminescence dating conference).

Ce faisant, nous réduirons au maximum les coûts de cette formation en bénéficiant de la présence à ces colloques des participants aux sessions DosiVox.

Cette formation se veut donc internationale et devrait permettre de toucher entre 50 et 100 collègues et étudiants, français et étrangers, sur l’année 2015.

Elle contribuera aussi à accroître la visibilité du labex LaScArBx à l’international.

Figure dans les rubriques
AXE 1 : Peuplements et territoires


HAUT