Français English
LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux 

NEMO-NEANDERTAL FACE A LA MORT : CULTURES / PRATIQUES FUNERAIRES

Jean-Philippe Faivre (PACEA-PPP)


Partenaires : 

IRAMAT-CRP2A : Christelle Lahaye ; 

PACEA-A3P : Bruno Maureille.  

Financement : 120 635 €  

Durée : 3 ans (1er septembre 2013-31 décembre 2016)

Recrutement contrat de recherche 10 mois : prévu - Contrat CDD : William BANKS (du 4/11/2013 au 3/02/2014) - Recrutement contrat doctoral (98 000 €) sur 3 ans : Marie-Claire Dawson, à compter du 1/09/2014. Sujet :  « Les chasseurs-cueilleurs moustériens du MIS 6 à 4 en Aquitaine. Regard sur une période charnière du Paléolithique moyen régional ». 


À l’échelle du Sud-Ouest de l’Europe, le Bassin aquitain est remarquable par la richesse des enregistrements archéologiques attribués au Paléolithique moyen et par la diversité chrono-culturelle des industries lithiques associées.


Ce projet cible des gisements ayant livré des restes humains afin d’appréhender la relation entre traditions techniques, économiques et vestiges anthropiques au cours du Paléolithique moyen. Plusieurs contextes offrent ainsi l’opportunité d’aborder le traitement des morts et la sphère symbolique, dont les indices sont aussi ténus que précieux pour cette période. La diversité des restes humains (du squelette en connexion à l’ossement fragmentaire isolé) et les témoignages de traitement post-mortem des corps y est exceptionnelle (par exemple, plus d’un tiers des sépultures primaires néandertaliennes connues à ce jour).


Dans une démarche interdisciplinaire, les aspects culturels, environnementaux, anthropologiques et chronologiques structurent notre réflexion. À partir d’un corpus de sites de référence – périgourdins (Combe-Grenal, Regourdou, Le Moustier, La Ferrassie, Le Roc-de-Marsal), charentais (La Quina, Saint-Césaire, Les Pradelles, Châteauneuf), quercinois (Le Mas-Viel, La Chapelle-aux-Saints, Sirogne), agenais (Moulin du Milieu, Las Pélénos) et des marges géographiques (Roc-en-Pail) - l’objectif est d’aboutir à un nouveau registre de connaissances des sociétés du Paléolithique moyen ouest-européen où les restes humains ne seront plus considérés comme un élément détaché de son contexte archéologique.


Outre des communications dans des colloques, nos résultats seront publiés dans des revues internationales. En fin de projet un workshop débouchera sur un ouvrage synthétique mettant en valeur les équipes scientifiques bordelaises et donc le LaScAr-Bx. La valorisation passera également par des actions de médiation, auprès du grand public (conférences, articles dans des revues scientifiques de vulgarisation).?

Figure dans les rubriques
Axe thématique 3 - Expression du symbolique et espaces de la mémoire

Accès direct

HAUT