Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Ichnologie en milieu karstique (IcMiKa)

Porteur du projet : Jacques JAUBERT (PACEA)

Partenaires

-       UPR 2147 CNRS, Paris

-       Musée Neandertal / Friedrich-Alexander Universität Erlangen-Nürnberg, Allemagne

-       UMS 3657 Archéovision, Archéotransfert UBM

-       MCC – DRAC - CRMH – SRA Aquitaine

-       MCC - DRAC - SRA Midi-Pyrénées

-       Scanner Patrimonio e Industria,Univ. de Zaragoza, Esp.

-       Musée national de Préhistoire, Les Eyzies-de-Tayac

-       Société spéléologique et archéologique de Caussade, SSAC

-       Spéléoclub de Périgueux

Financement : 117 126€

Durée : 3 ans

Recrutements prévus : 1 contrat doctoral (Lysianna Ledoux, recrutée au 01/01/2015 pour 3 ans) - Sujet de la thèse : L'ichnologie préhistorique et les traces d'activités (TrAcs) au sein des cavités ornées : la grotte de Cussac (Le Buisson-de-Cadouin, Dordogne)

Le projet vise à positionner le pôle de recherche bordelais sur une discipline en jachère scientifique depuis plusieurs années : l’ichnologie ou étude des traces. Sous-entendu les traces liées à la fréquentation animale et/ou humaine investissant un milieu original : l’endokarst et une cible privilégiée, les grottes ornées. Ces traces sont de nature variée : empreintes générées par des retraits ou modification d’un support malléable (sédiments fins) ou tendre (calcaire), au sol, en paroi ou en voûte (griffades et polis d’ours, bauges, appuis humains), dépôts divers (matière colorante, charbons), modification de l’espace fréquenté (déplacements, bris de spéléothèmes), etc. Un point d’accroche récurrent est le distinguo de la part Homme / Animal.

L’étude en cours de sites exceptionnels (grottes de Cussac et de Bruniquel, T.-&-G.) offre un fonds documentaire renouvelé, mais orphelin en raison du manque de compétence disponible. L’objectif est ici de former un(e) spécialiste rompu(e) à leur identification et leur interprétation. La phase d’acquisition passe désormais par la seule modélisation 3D (photogrammétrie ou laser), dans une approche conservatoire innovante. Un volet expérimental, complété par des études de cas dans d'autres sites (Lot, Pyrénées) permettra la constitution d’un référentiel.

Le périmètre de l’étude est conçu comme large (l’ensemble des modifications en termes de fréquentation et d'appropriation de l’espace sanctuarisé), mais aura avantage à être adapté aux opportunités méthodologiques ou documentaires rencontrées. Outre les responsables d’opérations ou leurs équipes, les compétences sollicitées quant à l’encadrement relèvent de la locomotion humaine (G. Bérillon), de la fréquentation ursine (F. Maksud), de l’acquisition et du traitement de la 3D (J. Angás, B. Dutailly, P. Mora, R. Vergnieux) et, d’une manière générale, de leur mise en contexte dans l’espace endokarstique sacralisé (N. Fourment, J. Jaubert) ou chez les peuples de chasseurs-collecteurs (A. Pastoors). 

Figure dans les rubriques
AXE THÉMATIQUE 3 - EXPRESSION DU SYMBOLIQUE ET ESPACES DE LA MÉMOIRE


HAUT