Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

MA.CRO.S. ARCHEO (MATURATION ET CROISSANCE DU SQUELETTE HUMAIN – NOUVELLES METHODOLOGIES APPLICABLES A L'ARCHEOLOGIE)

Hélène Coqueugniot (PACEA) - Partenaires : Archéovision UPS 3551 SHS 3D ; LaBRI (UMR 5800), Bordeaux 1 - équipe image et son ; Départ. d'Anthropologie, Université de Bologne (Italie) ; Laboratoire d'Anatomie normale, Faculté de médecine de Strasbourg. 

Financement : 25 350 € - Durée : 1 an (1er septembre 2013-31 décembre 2014) -Recrutement CDD prévu.

Le projet "MA.CRO.S. ARCHEO" est un projet "blanc" exploratoire ayant pour objectif une meilleure appréhension de la maturation et de la croissance squelettique des populations humaines archéologiques. Ce projet s'inscrit pleinement dans la thématique de l'axe 1 "peuplements et territoires" du LabEx LaScArBx. En effet, la compréhension de l'évolution des processus de croissance dans le temps long doit se concevoir dans le cadre plus général des relations entre les sociétés anciennes et leur environnement. La croissance dans l'espèce humaine est un processus complexe soumis à des facteurs biologiques, environnementaux et sociétaux. Les modèles cliniques actuels disponibles sont validés pour des populations postjennériennes, post-antibiotiques et non carencées ; ils ne peuvent prétendre représenter la variabilité des processus de croissance dans les sociétés anciennes. Or, ils servent pourtant classiquement à établir des estimateurs démographiques (dont l'espérance de vie à la naissance) des populations anciennes, supposés refléter leur dynamique démographique. En conséquence, l'objectif de ce projet est de constituer un référentiel plus approprié (collections ostéologiques de la fin du XIXème siècle) dans l'étude des populations anciennes autorisant des développements méthodologiques originaux. Les implications démographiques qui en découlent peuvent ensuite servir à l'élaboration d'indicateurs contribuant à la connaissance des modèles d'occupation des espaces et des territoires par les populations humaines sur le temps long. C'est toute l'importance de disposer d'estimateurs d'âge pour la cohorte non-adulte des populations humaines anciennes, estimateurs qui soient à la fois fiables et adaptés à leur spécificité archéologique.

Figure dans les rubriques
Axe thématique 1 - Peuplements et territoires


HAUT