Français English
LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux 

Axe de Recherche I. Peuplements et territoires

 

Tout phénomène de peuplement peut être considéré comme le résultat d’une interaction entre des facteurs biologiques et environnementaux et des choix culturels. Bien que cette formule ait l’allure d’un truisme, rares cependant sont les recherches actuellement menées dans le champ de l’archéologie qui prennent réellement en compte cette pluralité de facteurs.

La question des peuplements ne se pose pas toujours dans les mêmes termes en Préhistoire et pour les périodes historiques : les préhistoriens l’abordent principalement en termes d’interactions homme-environnement, de variabilité biologique et de production culturelle, alors que les historiens s’intéressent avant tout aux espaces socialisés et politisés. Pour dépasser cette dichotomie, le LabEx se propose d’aborder de manière globale les peuplements humains, en prenant en compte à la fois milieux physiques, diversité humaine et biologique, peuplement animal, cultures matérielles, structures sociales et politiques des sociétés complexes.

L’objectif est de comprendre les mécanismes qui, selon les époques et les populations concernées, ont déterminé l’expansion ou la contraction des populations humaines, la colonisation de nouveaux territoires ou l’abandon de ces derniers, les phénomènes d’extinction, de migration, de remplacement, d’assimilation, d’acculturation, de métissage, d’intégration et de contrôle du territoire. Pour ce faire, nous allons documenter, dater et caractériser par des approches théoriques et analytiques innovantes des épisodes de peuplement qui ont joué un rôle-clé dans l’histoire de la lignée humaine et de notre espèce et dans celle des civilisations européennes. Cette enquête sera menée, selon les époques, à l’échelle pluri-continentale, européenne ou régionale.

En savoir plus


Accès direct

HAUT