Français English
LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux 

Séminaire Ausonius du 30 janvier 2014

le 30 janvier 2014 de 18h à 20hSéminaire Ausonius du 30 janvier 2014

La Méditerranée médiévale, mer des califes abbassides (749-945)

Par CHRISTOPHE PICARD, Professeur à l'université Paris 1

Salle Pierre Paris d'Ausonius à 18h – Maison de l'Archéologie – Université Bordeaux 3



Résumé : 


La Méditerranée fit l'objet d'un nombre considérable de descriptions et de représentations de la part des savants arabes, à partir du IXe siècle. C'est à Bagdad, sous l'impulsion du califat abbasside (749-945), que les géographes et les chroniqueurs, au service du califat, ont décrit et représenté le monde connu avec, pour centre l'Irak et l'ensemble des régions composant le "Dâr al-Islâm" et pour périphérie, les autres parties du monde. Les espaces maritimes et, singulièrement, la mer Méditerranée ("mer des rûm") y occupent une place essentielle. Si les auteurs abbassides ont consacré une place considérable à la "mer des Romains", c'est bien, comme l'indique son nom, parce qu'elle était, depuis les débuts de la conquête arabe, un objectif militaire majeur. Elle fut donc la mer du jihad et était opposée à la mer des Arabes (O. Indien occidental), la mer des marchands, sans ennemi. De ce fait, comme la frontière terrestre, face à Byzance, elle était considérée comme un espace majeur de la légitimité des Abbassides. Ce profil de la mer des Rûm a largement influencé l'historiographie de la Méditerranée médiévale, musulmane, soit-disant une mer de pirates, sans foi ni loi.


Partager sur   

Accès direct

HAUT