LabEx Sciences archéologiques de Bordeaux 

Accès direct

Séminaire Ausonius 17 avril 2014 - Les Grecs, le genre, la sexualité, par Sandra Boehringer

le 17 avril 2014 à 18hSéminaire Ausonius 17 avril 2014 - Les Grecs, le genre, la sexualité, par Sandra Boehringer

Les Grecs, le genre, la sexualité


Par SANDRA BOEHRINGER
Maître de conférences à l'université de Strasbourg/UMR7044 Archimède


Salle Pierre Paris à 18h – Maison de l'Archéologie – Université Bordeaux Montaigne


Résumé : 

Le monde antique fait l’objet de nombreuses projections de la part d’une modernité en quête d’origines, d’étiologies et de généalogies – en particulier dans le domaine des identités politiques et dans le champ de l’érotisme. Dans l’Antiquité, pourtant, le sexe n’était pas le premier critère qui différenciait les individus, et on n’attribuait aucune fonction identitaire à une quelconque « orientation sexuelle ». À la lumière des travaux de Michel Foucault et des récentes recherches sur le genre, et dans une démarche sensible aux différences culturelles, l’étude d'une pratique discursive appréciée des Grecs – celle de la comparaison (sunkrisis) – permet de mettre au jour des aspects de ces dispositifs propres aux sociétés antiques, des sociétés d'« avant la sexualité ».

Sandra Boehringer est maîtresse de conférences à l’Université de Strasbourg (laboratoire Archimède, UMR 7044). Elle est l’auteure de L’homosexualité féminine dans l’Antiquité grecque et romaine (Les Belles Lettres, 2007). Elle a dirigé, avec V. Sebillotte Cuchet, l’ouvrage Hommes et femmes dans l’Antiquité. Le genre, méthode et document (Armand Colin, 2011) et traduit, avec Nadine Picard, Désir et contraintes en Grèce ancienne de John Winkler (Epel, 2005) ainsi que Mascarades masculines, de Maud Gleason (Epel, 2013).


Dernière mise à jour mercredi 17 décembre 2014


HAUT