Université de Bordeaux
LabEx LaScArBxCluster of Excellence
Cluster of excellence

Un parcours « Découverte de l’archéologie » destiné aux élèves des collèges d’Aquitaine : une initiative innovante, un partenariat exemplaire, une expérience unique

Les collégiens sont nombreux à s’intéresser aux métiers de l’archéologie. Il existe sur Bordeaux plusieurs structures œuvrant dans ce domaine, qui accueillent traditionnellement des élèves en stage au sein de leurs équipes. Afin de faire découvrir la diversité des métiers et des organismes, des parcours informels ont été mis en place ces dernières années à l’initiative de Cap’Archéo, avec quelques acteurs de l’archéologie régionale.

Publié le vendredi 15 novembre 2013
Un parcours « Découverte de l’archéologie » destiné aux élèves des collèges d’Aquitaine : une initiative innovante,  un partenariat exemplaire,  une expérience unique

Les collégiens sont nombreux à s’intéresser aux métiers de l’archéologie. Il existe sur Bordeaux plusieurs structures œuvrant dans ce domaine, qui accueillent traditionnellement des élèves en stage au sein de leurs équipes. Afin de faire découvrir la diversité des métiers et des organismes, des parcours informels ont été mis en place ces dernières années à l’initiative de Cap’Archéo, avec quelques acteurs de l’archéologie régionale.


Face au nombre croissant de demandes de stage, les équipes concernées se sont regroupées afin de proposer une offre originale d’accueil mutualisée :

Le temps d’une semaine, les adolescents se familiarisent avec la recherche (archéométrie, anthropologie, préhistoire, histoire antique et médiévale..), l’archéologie préventive, la conservation du patrimoine archéologique régional, la médiation et la valorisation de la recherche, la gestion des collections.


Aujourd’hui, les laboratoires de recherche AUSONIUS, PACEA, IRAMAT-CRP2A, la plate-forme technologique 3D/Archéovision, l’Inrap Grand Sud-Ouest, le Service Régional de l’Archéologie de la DRAC Aquitaine, Cap’Archéo (programme du Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle de Cap Sciences), et le Musée d’Aquitaine, proposent aux élèves[1] un véritable parcours de découverte de différentes spécialités de l’archéologie.


La mutualisation des demandes et la structuration de la réponse ont permis non seulement d’accueillir davantage de collégiens et d’offrir une vision plus riche des métiers de l’archéologie, mais aussi de résoudre les difficultés inhérentes aux plannings et aux disponibilités des personnels d’encadrement.


Les stagiaires sont accueillis par petits groupes de 4, à raison d’une demi-journée à une journée par partenaire. Chaque rencontre offre un temps d’échange privilégié avec un ou deux professionnels à la fois. Les discussions sont facilitées par le petit nombre, l'émulation générée stimulant ainsi les adolescents les plus timides. Plus qu’une visite, les démonstrations (quand elles sont possibles) rendent les propos plus concrets. La durée limitée de présence au sein de chaque équipe favorise la qualité de l’accueil ; l’organisation de la semaine ayant été collectivement mise en place bien en amont, chaque partenaire a le temps de préparer ces rencontres.


Ainsi, à raison de 4 à 5 sessions par an, le nombre d’élèves accueillis tous les ans s’élève à plus d’une vingtaine. En 2013, l’IRAMAT-CRP2A a rejoint le circuit qui pourrait bien encore se diversifier à l’avenir.   


Ce partenariat, exemplaire en terme de collaboration entre des laboratoires de recherche CNRS/Université, un service déconcentré du Ministère de la Culture, un établissement public de recherche, un Centre de culture scientifique régional et un musée municipal, permet aujourd’hui aux élèves de porter un nouveau regard sur les métiers de l’archéologie dans leur diversité et leur complémentarité scientifique.




[1]
La séquence d’observation en milieu professionnel est obligatoire, depuis la rentrée 2005, pour tous les élèves des classes de troisième. Elle a pour objectif de « sensibiliser les élèves à l'environnement technologique, économique et professionnel en liaison avec les programmes d'enseignement, notamment dans le cadre de l'éducation à l'orientation » (EDUSCOL, Portail national des professionnels de l’éducation). Elle se déroule dans les entreprises, les associations, les administrations, les établissements publics ou les collectivités territoriales, aux conditions prévues par le code du travail.


Photos : Archéopôle d'Aquitaine, PACEA, et Cap'Archéo, année 2012-2013

















Renseignements, contacts
:

Archéovision : Caroline Delevoie - caroline.delevoie@cnrs.fr

Ausonius – LaScArBx : Sonia Syllac - sonia.syllac@u-bordeaux-montaigne.fr

Cap Sciences – Cap’Archéo : Myriam Pineau – m.pineau@cap-sciences.net

DRAC (Service Régional de l’Archéologie) : Pascal Bordillon - pascal.bordillon@culture.gouv.fr 

Inrap : Jean-Luc Pinero - jean-luc.pinero@inrap.fr

IRAMAT-CRP2A : Sophie Philippot - sophie.philippot@u-bordeaux-montaigne.fr 

Musée d’Aquitaine : Vincent Mistrot - v.mistrot@mairie-bordeaux.fr

PACEA : Maryelle Bessou - maryelle.bessou@u-bordeaux.fr



HAUT